Comment parler de ses problèmes d’érection à son médecin

Beaucoup d’hommes ont à un moment ou à un autre de leur vie des problèmes d’érection. Il peut s’agir de troubles bénins qui se résolvent naturellement. Mais, ces problèmes peuvent également être assez graves et avoir un impact très important sur la vie sexuelle de l’individu.

Cependant, le premier réflexe n’est pas forcément de consulter un médecin. La plupart des personnes concernées estiment (à tort) qu’il n’y a pas grand-chose qu’un médecin peut faire pour aider. Il y a aussi une certaine gêne que l’on éprouve à parler de ses problèmes sexuels.

En parler à son sexologue

Le secret professionnel ne sert pas à rassurer les patients. La plupart estiment qu’il s’agit de problèmes trop intimes pour être discuté avec un médecin. Dans certains cas, cette attitude peut être très dangereuse.

Car, il y a des troubles de l’érection qui sont provoqués par des affections physiques et qui nécessitent l’intervention d’un spécialiste de la santé pour être résolus. Ceci étant dit, comment faut-il s’y prendre pour parler de ses problèmes d’érection avec son médecin et trouver une solution ?

Voici quelques conseils pour vous permettre d’y arriver.

Sexologue : la solution ?

Les troubles de l’érection sont fréquents chez les hommes. Statistique intéressante, en France, seulement 5 % de la population masculine se tourne vers un médecin lors de ce genre de situations. L’OMS définit pourtant la santé sexuelle comme faisant partie intégrante de la santé.

Il est donc parfaitement normal de recourir à une aide professionnelle pour résoudre ce type de problèmes. Bien sûr, l’attitude de certains médecins qui banalisent ce genre de problèmes avec des phrases toutes faites ne fait rien pour aider le patient.

Déjà qu’il n’est pas facile d’aborder le sujet, s’entendre dire « c’est l’âge, on n’y peut rien » n’a rien de plaisant. Cette attitude est à condamner chez les médecins qui réagissent ainsi. Si vous avez un problème qui influence négativement votre vie sexuelle et de couple, vous avez le droit à une oreille pour vous écouter et une solution pour vous soulager.

Si d’un autre côté vous n’êtes pas à l’aise avec le fait d’en parler avec votre médecin de famille, vous pouvez consulter un sexologue.

Plusieurs raisons peuvent justifier ce choix. Parler de vos fantasmes, problèmes de performances ou insécurités, à un médecin qui vous connaît depuis des années n’est pas toujours facile.

Vous pouvez donc prendre rendez-vous avec un sexologue qui se chargera de vous aider à trouver une solution à votre problème. Cette procédure peut être mise en œuvre sans inclure votre médecin traitant. Il suffit que vous en fassiez la demande auprès de votre nouveau spécialiste.

Toujours demander plusieurs avis si vous n’êtes pas satisfait

Une fois que vous avez consulté un sexologue, vous devriez trouver une solution à votre problème. Mais si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à demander l’avis de plusieurs spécialistes. Un autre détail important pour permettre au médecin de vous aider à résoudre vos problèmes d’érection est de formuler clairement votre demande.

Évitez des termes vagues ou imprécis. Utilisez les mots justes et n’hésitez pas. Parler de problème d’érection, d’éjaculation, plutôt que de baisse de performances (qui est très vague).

Pensez également à prendre un rendez-vous pour parler spécifiquement de vos problèmes sexuels. Ne le faites pas rapidement à la fin d’un autre rendez-vous.

Si c’est un problème qui vous incommode au quotidien, il n’y a aucune raison de ne pas le mettre en priorité. Si votre médecin réagit de façon évasive ou qu’il vous répond avec des phrases de circonstances, allez voir ailleurs. C’est votre droit le plus absolu de bénéficier de soins et c’est son devoir de vous les procurer.

Ceci va au-delà des remèdes classiques du type lubrifiants, agents viagra et autres substances du même genre. Il pourra par exemple vous conseiller du Cialis, du Caverject ou du Spedra pour un sérieux problème d’érection.

Retenez que…

Vous devez impérativement exprimer votre problème en des termes clairs. Ceci évitera que votre médecin traitant ne le banalise.

Cela lui permettra également de réaliser à quel point le sujet est important pour vous. Il prendra donc les mesures adéquates pour vous aider à le surmonter. Quel que soit votre âge, votre vie sexuelle est un aspect important de votre quotidien.

Plutôt que d’être frustré et incompris, il vaut mieux changer de médecin pour ce problème si le vôtre n’est pas très confortable avec la situation.

N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel qui n’aura pour but que de trouver une solution à votre problème.

Vous méritez ce qu’il y a de mieux.